• Ex-Directeur de recherche, développement et stratégie chez Communautique
  • Fondateur du premier Living Lab accrédité ENOLL (European Network of Living Lab) de l'Est du Québec
  • Ex-adjoint spécial principal du Ministre des Transports, Infrastructures et Collectivités du gouvernement du Canada
  • Ex-adjoint spécial principal du ministre d'État du Développement économique du Canada pour les régions du Québec
  • Post-Doctorat en ingénieurie collaborative et cognitive, Université Laval/CEFRIO
  • Doctorat (Ph.D) en Sociologie, champ de recherche: technologies de l'information et de la communication, Université Laval/CEFRIO

Parlez-nous de vous
Sénégalais d’origine. Amant des lettres et de la connaissance. Fils spirituel de Cheikh Anta Diop, de Astou Diouf (reine du Sine) et pseudo-peintre.

 Parlez-nous de votre profession actuelle:
Je suis en sabbatique pour 3 ans (2016 -2019). Une période consacrée à l’étude de la littératie numérique, en particulier l’étude du code informatique.
Cette étude vient renforcer mes connaissances en ingénierie de la connaissance (post-Doc). il faut savoir que je prépare le lancement d’une entreprise qui sera consacrée à la gestion et à l’analyse des valeurs numériques, surtout les données (Knowledge management et data analysis)
Une nouvelle manière de préparer ma pseudo-retraite. Remarque, j’ai conçu le projet MGQI2025 (Matière Grise) qui vise à ré-inclure les aînés dans une forme de vie active (http://substance.etsmtl.ca/silver-economie-quebec/)

Qu’aimez-vous le plus de votre métier?
Étudier les processus d’innovation, faire de la socio-prospective afin de mettre les megatrends au service de l’Humanité et renforcer le citoyen humain pour sa préservation.

 Quelle est, selon vous, votre plus grande réussite jusqu’à présent?
Éduquer des enfants dans un milieu d'immigration où les différences anthroposociologiques sont tous les jours au rendez-vous du développement du capital humain.

Quel est le plus grand défi auquel vous avez eu à faire face et comment l’avez-vous surmonté?
L’usurpation de ma production intellectuelle et la jalousie ambiante. J’ai dû apprendre à vivre dans le secret et diminuer toute ma puissance créatrice.

Auriez-vous des conseils à donner à des jeunes entrepreneurs/professionnels qui voudraient se lancer dans votre domaine?
Se démarquer en osant l’innovation. Éviter aussi de tomber dans la facilité économique qui ne mène qu’à l’assouvissement de nos besoins primaires.

Pourriez-vous nous dire si et comment votre parcours/background a été un atout dans votre carrière?
La transdisciplinarité me donne la capacité de lire les phénomènes sociaux avec plus de justesse.

Quelle est votre vision du futur?
Le futur sera techno-humain (Exponential time) car nous allons vers la singularité (voir Ray Kurzweil)

Que pensez-vous de l’approche Manyatta?
Comme le sens est dans l’interaction, il me semble que vous avez enfourché le bon cheval.
Si knowledge is power, le futur sera à ceux qui veulent bien augmenter la valeur du savoir via le principe du partage interactif.

Quelle est la citation la plus inspirante que vous ayez entendu/lu
“Knowledge is power” -  Francis Power

Pourquoi le réseautage est-il important pour vous?
Lire Network society de Manuell Castels aidera beaucoup de monde à savoir comment la connaissance croisée sera au coeur de l’opulence économique.

Lire plus sur Moussa Sarr: Portrait internet

Contacter Moussa Sarr: Linkedin