Parlez-moi de vous (qui êtes-vous, que faites-vous? Comment êtes-vous arrivé là où vous êtes actuellement?)

Mon nom est Lysiane Randria, établie au Québec depuis seize ans maintenant. Je suis une passionnée d'entrepreneuriat sous toutes ses formes (de la théorie à la pratique, de l'application à la transmission des valeurs entrepreneuriales, de l'accompagnement également...). En bref, je porte plusieurs chapeaux mais avec un point commun qui est l'entrepreneuriat.

Parlez-nous de votre travail/profession actuelle

Je suis une personne multitâche. Ainsi, je partage ma semaine en plusieurs plages de défi:  je suis conseillère aux entreprises à temps partiel au Fonds d'emprunt Québec depuis douze ans maintenant. En parallèle, j'ai également mon entreprise de distribution dans le domaine de la chaussure, puis mon entreprise de  services conseils en entrepreneuriat et pédagogie entrepreneuriale incluant mes livres-conseils toujours sur la thématique de l'entrepreneuriat/ l'esprit d'entreprise. Je suis également impliquée de temps en temps dans l'enseignement collégial lorsque la demande se présente.

Qu’aimez-vous le plus de votre métier?

Chaque rencontre m'enrichit et dans mon travail, l'accompagnement est un échange. J'aime voir les gens progresser, comprendre et réussir!

Quels sont les défis auxquels vous avez à faire face au quotidien?

Mon défi quotidien est évidemment la gestion du temps car je suis épouse, mère et chrétienne engagée en plus de mes trois occupations professionnelles.

Quelle est votre définition du leadership?

Pour moi, le leadership est la capacité de se projeter dans une vision futuriste et d'avoir la capacité de définir les marches pour la réaliser tout en utilisant les talents d'organisation et en structurant les ressources nécessaires (ressources humaines/financières et matérielles) pour achever l'accomplissement de cette vision.

Quelle est la citation la plus inspirante que vous ayez entendu/lu?

Que ce livre de la loi ne s'éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c'est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c'est alors que tu réussiras. Josué 1:8

Quelle votre opinion sur la communauté africaine de Québec?

Nous sommes une communauté de minorité visible mais économiquement invisible. Nous sommes absents dans les vraies affaires de la Capitale Nationale et dans les réseaux d'impacts. Partout où les décisions se prennent (quartier- écoles- municipalité- affaires- social...), nous sommes faibles en nombre  et pour la majorité des cas, absents. Nous avons un défi de taille à ce niveau-là. Tout comme  le pain pita, la guacamole, le Churros et tous les plats ethniques qui font parti du menu ordinaire des Québécois, lorsque la banane plantain, le déguè, l'attieké... et autres deviendront des plats quotidiens du Québécois moyen, nous aurons réussi notre intégration collective.

Que pensez-vous de l’approche Manyatta?

L'approche Manyatta est intéressante. Suggestions:  envisager de se connecter dans les réseaux locaux pour booster l'intégration sociale/économique hors diaspora. Il est bien de réseauter mais il serait également intéressant de mesurer les résultats tangibles des activités de réseautage.

Comment vous contacter en ligne?

Linkedin

Site Internet Atalia Conseils: http://www.ataliaconseils.com/

Mes publications

  • Zone de chocs: Immigration et integration au Quebec

C'est un livre préparatoire à l'immigration. Les différents types de chocs culturels que peut vivre un immigrant y sont répertorié et agrémenté d'anecdotes et de suggestions.Lancement  en Septembre 2016

  • Immigration et ambition entrepreneuriale: 12 clés pour réussir votre démarrage d'entreprise au Québec

Après 16 ans d'intervention auprès des petites entreprises, certains constats sont convergents et j'y livre les clés qui facilitent  la réussite d'un démarrage  d'entreprise pour un immigrant

  • Allo les profs, eduquons des batisseurs.

Livre destiné aux enseignants de l'Afrique francophone ainsi qu'aux responsables d'écoles ayant pour cible de sensibiliser à l'importance de l'introduction de la pédagogie entrepreneuriale dans les écoles francophones.