Emile Kamdem, Ing. MBA
Ingénieur, Manager et Entrepreneur

Parlez-moi de vous (qui êtes-vous, que faites-vous? Comment êtes-vous arrivé là où vous êtes actuellement?)

Je suis Émile Kamdem, né au Cameroun, de nationalité allemande, et je vis à présent à Québec City après plusieurs séjours à l'international (Afrique, Europe, Amérique Latine, Amérique du Nord). J'ai une formation initiale en génie électrique (2000) suivie en Allemagne et en France (dans une école  supérieure binationale),  et un MBA en Gestion d'Entreprise de l'Université Laval (2011)  accompagné de quelques certificats de 2nd cycle en gestion internationale, affaires électroniques et en  gestion des technologies de l'information.

À présent j'occupe un poste de cadre dans une entreprise internationale de haute technologie basée à St-Nicolas où je suis le manager responsable de l’équipe de développement logiciel avec une équipe de 17+ concepteurs logiciels que je dois encadrer chaque jour selon les besoins de la compagnie: planifier, organiser, diriger, contrôler, gérer et faire arriver les divers projets de la compagnie tout en respectant les attentes internes et des clients.

J'ai créé parallèlement à ma profession mon projet “SinergyK”  (www.sinergyk.com)  en 2012 dans le but de travailler à offrir des solutions diverses qui permettent à la diversité culturelle de rayonner et d'étaler son potentiel positif  tout en  renforçant le sens fondamental d'appartenance au monde plutôt qu'à une région, un pays, une religion, un territoire etc... De la est né ma mascotte « SmileKonnects » comme le signe d'un contact humain facilité par l'ouverture des uns aux autres.

Je m'exprime couramment en 4 langues (EN/FR/DE/ES) et comme  hobbies, j'aime la danse (rythmes latinos), je fais du sport  (course à pied, gym) et je pratique des sport de combat rapproché. J'ai également récemment développé un hobby pour la construction des structures en bois, et je fais des meubles pour me relaxer.

Parlez-nous de votre travail/profession actuelle

Je partage mon quotidien professionnel entre mon emploi (détaillé plus haut) ,  le développement et la gestion directe de mes installations en places (la halte internationale,  le garage interkonnect), et le développement de mes projets en cours (faire avancer mes plateformes web.). Le challenge est alors d'arriver au milieu de tout cela à trouver un équilibre avec la vie privée et à générer du temps pour soi. C'est le défi quotidien.

Qu’aimez vous le plus de votre métier?

Dans mon emploi professionnel, la résolution des problèmes occupe une grande place. Avec 17+ employés (de plusieurs nations différentes) à ma charge,  il faut rester « éveillé » et solidement encré dans le sol pour pouvoir répondre à toutes les attentes et surtout « leader » l'équipe selon les attentes de l'entreprise. C'est un beau challenge.

Mes projets personnels, quoi que bien aussi occupants, m'apportent le côté « créativité » et « réalisation ». En fait, mon projet SinergyK fait bien le pont des choses qui me passionne dans la vie : l'humain, l'informatique,  le développement logiciel ,le sport, le travail manuel, l'entrepreneuriat social.  Ma préoccupation est alors de faire arriver les choses tout en gardant la flamme de la passion.

Quel est le plus grand défi auquel vous avez eu à faire face et comment l’avez vous surmonté??

Dans mon lancement en affaires, j'ai décidé de ne pas prendre des capitaux empruntés (banque, sources diverses  de financements, prêts etc..) et de tout partir de moi-même afin de garder le contrôle du développement et ma liberté d'action. Cela demande une certaine discipline et une grosse organisation dans les atouts qu'on a : ses finances et ses moyens. Aujourd'hui 4ans plus tard je suis bien heureux du résultat, qui fait en sorte qu'une espèce d'autofinancement est née dans le projet. Mais le bon point de départ à été de miser sur l'immobilier pour se lancer. Cela aide encore aujourd'hui.

Dans ma vie professionnelle, le plus grand défi vient surtout de la volatilité dans les besoins des clients avec lesquels mon entreprise interagit. Il faut alors très souvent être capable de « se revirer sur un 10 cents ». Cela demande une souplesse et une agilité parfois hors du commun.

Fort heureusement, je suis comblé du soutien familial, un atout sans précédent. Et également l'aide du Tout-Puissant.

Quels sont les defis auxquels vous avez  à faire face au quotidien?

Tous ceux qui travaillent avec l'humain savent bien que c'est une question sensible. Face aux mêmes situations, les humains agissent très différemment.

Mon plus grand défi reste la gestion de l'humain dans l'atteinte des objectifs : le comprendre en vue d'adresser la situation qu'il présente et d'atteindre avec lui les objectifs communs fixés.

Par exemple à la halte internationale qui est un lieu d'accueil ouvert et chaleureux, il arrive qu'on reçoive des clients difficiles et qu'on se retrouve à gérer des situations totalement inattendues.

Dans mon emploi aussi, il n'est pas rare d'avoir à adresser des situations très aiguës où l'humain est la pièce centrale et où il faut trouver le tact nécessaire pour  faire avancer les choses.  Heureusement, le fait que cela reste dans du très technique aide beaucoup.

C'est stimulant quand on y arrive, et quand on y arrive pas, bon il faut se motiver autrement, d'où l'importance d'avoir une composante qui nous passionne dans ce qu'on fait!

Pourriez-vous nous dire si et comment votre parcours/background a été un atout dans votre carrière?

Oui en effet, je suis devenu le fruit de mon parcours personnel : études, voyages, difficultés de la vies, opportunités rencontrées, somme des compromis etc.. L’essentiel a toujours été de regarder vers l’avant, de laisser les choses arriver et de prendre action quand cela était possible. Je pense qu'on a qu’une vie pour réaliser son plein potentiel et qu'une vie est assez si on reste bien à l’écoute et si on agit sans hésiter. Il ne faut pas avoir peur de l'inconnue et intérioriser le fait que les difficultés nous donnent le privilège d’apprendre à sortir de nos frontières personnelles. Il faut rester dans l'action tout en veillant sur soi, et enfin, accepter ce que la vie nous donne.

Qu’annonce le futur pour vous? Quelle est votre vision du futur?

Atteindre les sommets dans ma carrière et finaliser mon projet entrepreneurial en créant un système mondial franchisé qui permettra aux nouveaux arrivants dans un milieu d'apprivoiser leur milieu le plus rapidement en rencontrant des personnes de cœur désirant partager avec eux durant leur séjour.

Le sommet de ma carrière?  Une entreprise qui développe du logiciel et qui investit dans l'économie de partage en réussissant les humains pour le bien collectif, avec une rentabilité de 10 cents par seconde.

Quelle est la citation la plus inspirante que vous ayez entendu/lu?

« Do what you like like what you do ».. La motivation viendra toujours de la passion que l'on a pour ce qu'on fait.

Que pensez-vous de l’approche Manyatta?

Ce que j'apprécie de Manyatta est que la mission vient me rejoindre dans mes valeurs : Manyata met en place un cadre stimulant où des « rêveurs » d'origine africaine peuvent se rencontrer, partager, échanger et qui sait, collaborer ensemble pour des solutions d'avenir encore plus porteuses. C'est ce bout qui vient me chercher.

Comment vous contacter en ligne?

Site Internet
Linkedin  
Facebook
Youtube