SÉMIRATH FAGBEMI, UNDERWRITER, EXPORT DEVELOPMENT CANADA

For its first M Folk profile, Manyatta Ottawa met Sémirath Fagbemi, an international management professional at EDC who graduated from HEC Montreal. Sémirath worked in Ouagadougou, Montreal and Toronto before settling in Ottawa. The conversation revolved around the perception of Manyatta Network and what she thinks of the launch of Manyatta Ottawa. Here are excerpts from our exchange.

“I am a social person but at times, I am shy to connect with others.  There is a need for a place to feel comfortable, where it is easier to step out of your shell – a place that makes you feel like you belong naturally and fully.

I see Manyatta as a place to connect with others and build a community. I am not looking for just another place to network – those networking events can be useful once in a while and a nice opportunity to grab a drink and meet a few new people but sometimes you do not get as much out of it as you would hope.

Manyatta is not only focused on professional development. Manyatta brings an opportunity to explore other interests and gain a greater depth of knowledge, for example, looking at what up and coming entrepreneurs are doing. 

I think what has been missing in Ottawa is the sense of community and belonging that Manyatta is aiming to offer and build. These offerings are above and beyond networking with professionals.”

 

SÉMIRATH FAGBEMI, SOUSCRIPTRICE, EXPORTATION ET DEVELOPPEMENT CANADA

Pour son premier profil de personnalité Manyatta, Manyatta Ottawa a rencontré Sémirath Fagbemi, une professionnelle du commerce international à EDC qui a fait ses études à HEC Montréal. Sémiratha travaillé à Ouagadougou, à Montréalet à Toronto avant de s’établir à Ottawa. La conversation a tourné autour de sa perception de Manyatta Network et de ce qu’elle pense du lancement de Manyatta Ottawa. Voici des extraits de nos échanges.

« Je suis une personne sociable mais parfois, je peux être timide quand il s’agit de connecter avec d'autres personnes. Il y a un besoin d'un endroit où on se sent confortable, un endroit où il est facile de sortir de sa coquille - un cadre qui vous donne un sentiment d’appartenance total et naturel. Je vois Manyatta comme un espace où on peut connecter avec d’autres et construire une communauté. 

Je ne cherche pas juste un autre endroit pour faire du réseautage - ces événements de réseautage peuvent être utiles de temps en temps. Ce sont de belles occasions de prendre un verre et de rencontrer quelques nouvelles personnes, mais parfois on ne reçoit pas le maximum de ce à quoi on pourrait s’attendre. 

Manyatta ne met pas seulement l’accent sur le perfectionnement professionnel. Manyatta crée une occasion d'explorer d'autres intérêts et d'acquérir des connaissances plus larges en découvrant par exemple ce sur quoi travaillent des entrepreneurs en herbe. 

Je pense que ce qui manque à Ottawa, c’est ce sens de la communauté et ce sentiment d'appartenance que Manyatta vise à offrir et à construire. Ces apports vont largement au-delà du simple réseautage avec des professionnels. »